Zoom sur le knowledge management

Vous en avez sûrement déjà entendu parler : le knowledge management est l’une des nouvelles armes des entreprises pour faire face à la concurrence et aux changements imposés par l’ère du numérique. Mais comment ? Et pourquoi ? Réponses.

Qu’est-ce que le knowledge management ?

Le knowledge management (gestion des connaissances en français) est une démarche managériale et pluridisciplinaire qui vise à regrouper et pérenniser les connaissances d’une entreprise. Ces connaissances peuvent être très diverses, que ce soit des savoirs créés par l’entreprise elle-même (marketing, R&D, innovations…) ou des savoirs acquis de l’extérieur (intelligence économique, benchmark…).

Le knowledge management regroupe ainsi l’ensemble des initiatives, méthodes et techniques permettant de percevoir, identifier, analyser, organiser, mémoriser et partager les connaissances des membres d’une entreprise ou d’une organisation. Le but peut être d’atteindre un objectif fixé en amont ou améliorer les compétences d’une entreprise/organisation grâce au partage des bonnes connaissances.

Le knowledge management s’appuie ainsi sur une diversité de supports : des tutoriels en PDF ou PowerPoint pour expliquer des bonnes pratiques, l’organisation de réunions pour partager des connaissances, la création d’une plateforme collaborative dédiée à l’échange entre collaborateurs, des guides papiers de prise en main d’un logiciel ou d’une machine, un accompagnement des nouveaux entrants, etc.

Pourquoi faire du knowledge management ?

Les informations utiles à une entreprise sont essentiellement détenues par les membres de cette entreprise. La transmission des informations est donc utile depuis toujours pour qu’une organisation survive au départ de ses membres (pour cause de mutation, démission, licenciement…). Cependant, la gestion des connaissances n’était auparavant pas ou peu formalisée : d’où l’apparition récente du knowledge management.

En effet, depuis les années 2000 avec la multiplication des plans de licenciements et l’accélération des départs à la retraite des baby-boomers, le besoin de pérenniser les savoir-faire d’une entreprise est devenu un enjeu stratégique afin de réduire les conséquences du départ d’un ou de plusieurs de ses membres sur son activité globale. Et oui, sans le précieux savoir-faire du chef de projet digital par exemple, comment faire tourner un projet en son absence ?

knowledge management possède donc un rôle important qui permet de pérenniser, réutiliser et diffuser les connaissances produites par une entreprise afin de les protéger et de les valoriser. Cela offre à une entreprise un avantage concurrentiel, mais lui permet également de prendre de meilleures décisions et plus rapidement pour s’adapter à son environnement. En effet, de solides connaissances permettent d’être plus efficace et plus réactif.

Le knowledge management permet dans un second temps d’accélérer la capacité d’apprentissage des nouveaux arrivants et des acteurs déjà en place dans une entreprise en leur offrant la possibilité d’évoluer et en leur permettant d’intégrer plus rapidement de nouveaux concepts grâce à la mise en commun de formations. Cela permet enfin d’améliorer les performances d’une organisation à travers la motivation du personnel, dont les connaissances sont valorisées.

La mise en place d’une stratégie de knowledge management peut être confiée à un collaborateur formé à ce poste ou bien à une personne de confiance, fiable, avec de l’ancienneté dans l’entreprise.