3 conseils pour devenir freelance

Passer de salarié à freelance est un grand changement. Votre environnement de travail, vos horaires et vos tâches quotidiennes en sont profondément modifiées. Pour vous aider à aborder sereinement cette grande étape, voici 3 conseils réservés aux futurs freelances.

Travaillez votre réseau

En travaillant seul vous assumez tous les rôles en même temps. Une partie de votre travail sera donc celui d’un commercial et d’un communicant. Faites-en sorte que votre réseau soit actif et au courant de votre changement d’activité. Pour cela restez en contact avec vos anciens clients et vos anciens collègues. On vous conseille aussi d’utiliser les réseaux sociaux pour communiquer : Facebook, LinkedIn et Twitter sont tout particulièrement adaptés au monde professionnel.

Les congrès et salons sont aussi des lieux d’échanges où il est possible de rencontrer des collaborateurs. Les espaces de coworking peuvent aussi vous permettre d’étoffer votre réseau et d’échanger avec d’autres indépendants.

Renseignez-vous sur les dispositions administratives

Un freelance qui travail depuis son domicile

Devenir indépendant implique un grand nombre de changements au niveau administratif, car vous n’avez plus le même statut. Il faudra donc faire le choix du statut qui correspond le plus à votre nouvelle activité. Le favori depuis des années est celui d’auto-entrepreneur. Mais il en existe d’autre comme la SASU.

Votre protection sociale aussi sera modifiée. Vous serez rattaché à la sécurité sociale des indépendants (anciennement RSI) et devrez choisir un organisme d’assurance maladie spécialisé pour les indépendants. Cet organisme s’occupera de vos remboursements mais aussi de vous délivrer votre carte de sécurité sociale européenne, ou encore de vos congés maternité ou paternité.

S’imposer comme un expert dans un secteur porteur

De nos jours comment se démarquer dans la foule des freelances ? Le plus important est de vous affirmer comme un expert dans votre domaine. Pour cela communiquez sur les réseaux sociaux, sur votre site internet et auprès de vos clients. Il faut que vous soyez intégré dans le paysage de votre secteur d’activité. Ainsi vous pouvez participer à des rencontres, écrire des articles, etc.

Le statut d’expert se construit lentement mais il rapporte gros et pèse lourd dans la balance de la concurrence, alors ne vous découragez pas.

Nous n’avons noté ici que 3 conseils concernant le statut d’indépendant alors n’hésitez pas à nous fournir les vôtres dans les commentaires.