Laboratoire d’analyses : quelles sont les différentes spécialités ?

La biologie médicale est une spécialité qui permet l’analyse des fluides biologiques sécrétés par l’organisme. L’interprétation des résultats constitue un outil de diagnostic et de suivi de nombreuses pathologies. Pour ce faire, les laboratoires d’analyses s’appuient sur diverses spécialités. Découvrez-en quelques unes dans cet article.

personne faisant un vaccin à une autre

L’hématologie

Globules blancs, hématies, plaquettes… Tous ces éléments qui composent le sang sont étudiés par cette spécialité. Dans la majorité des cas, les prélèvements sanguins analysés sont réalisés par ponction veineuse au niveau du pli du coude sur des patients à jeun. Il s’agit d’examens assez couramment préconisés par les médecins, car ils fournissent de précieuses informations sur la santé du patient.

L’immunologie

Cette spécialité sert à déterminer l’état immunologique d’un patient face à des agents infectieux susceptibles d’avoir contaminé son organisme. Rubéole, hépatite, VIH, toxoplasmose… Voilà les bactéries et les virus le plus souvent recherchés dans le cadre de cette spécialité. Les examens sont effectués à partir du sérum qui est obtenu au terme d’une centrifugation sanguine.

L’hormonologie

Cette technique de laboratoire permet de mesurer le taux de diverses hormones : testostérone, œstradiol, FSH, T3, T4… Ces dosages permettent aux médecins de contrôler le fonctionnement de certains organes qui sécrètent des hormones, comme les appareils reproducteurs ou encore la thyroïde.

La biochimie

Les analyses médicales réalisées dans ce cadre contribuent à vérifier diverses constantes de l’organisme, à l’image du cholestérol, des triglycérides ou encore de la glycémie qui font partie des examens les plus fréquents.

La biophysique

À mi-chemin entre la biologie et la physique, cette spécialité de pointe permet d’observer la structure des macromolécules biologiques grâce à des techniques issues de la physique, à l’image de la spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif (ICP-MS) qui détecte la présence de métaux dans le sang.

La bactériologie

Cette discipline met en culture les sécrétions et les fluides de l’organisme de manière à favoriser le développement des bactéries susceptibles d’être à l’origine d’une pathologie infectieuse. Ce type d’examen permet ensuite la constitution d’un antibiogramme précis pour déterminer la ou les molécules antibiotiques à administrer.

La dosimétrie

Certains laboratoires d’analyses médicales sont spécialisés dans la dosimétrie. Cette branche particulière se propose d’évaluer – à l’aide de dosimètres – le degré d’exposition des personnes aux rayonnements ionisants. Son champ d’application se limite principalement au monde professionnel.

L’allergologie

Cette spécialité cherche à mesurer et à identifier les différents agents allergènes susceptibles de déclencher un phénomène inflammatoire inapproprié chez certains patients. Cette discipline est en plein développement face à la multiplication des allergies. Les allergies peuvent être alimentaires, aux plantes, à des médicaments…