Mise en place d’un ERP : quels secteurs y gagnent ?

Mettre en place un ERP logistique

Une solution ERP (Enterprise Ressource Planning) vise à unifier les flux d’information au sein d’un environnement professionnel afin d’optimiser son fonctionnement. Du développement de son activité à la réduction des coûts de gestion, la mise en place d’un ERP présente de nombreux avantages. Quels sont les secteurs susceptibles d’en tirer le plus de bénéfices ?

Les transports nationaux et internationaux, une solution d’optimisation de l’activité

L’ERP est particulièrement sollicité là où la réactivité de l’entreprise est constamment mise à rude épreuve. En cause, un afflux entrant et sortant permanent des informations. Ce n’est pas tant la quantité de données à traiter qui importe, mais la fluidité de leur circulation. Grâce à une solution ERP, l’information est destinée aux partenaires qui en ont l’utilité et l’usage. Dans cette logique, le secteur du transport est particulièrement concerné par l’installation d’un ERP, comme un logiciel TMS. Délais d’acheminement, suivi et traçabilité des marchandises, taux de remplissage et autres statistiques permettent d’optimiser chaque voyage sur le plan national ou international.

La logistique et l’industrie agroalimentaire : améliorer les seuils de rentabilité et de productivité

À ce titre, le secteur de la logistique est impacté de manière positive par l’intégration d’un ERP ou d’un WMS (Warehouse Management System). Stockage, préparation de commandes, enlèvement des colis, gestion des volumes et inventaire font partie des fonctionnalités de base de ces outils. L’amélioration des processus de production, la prise de décision et l’efficacité commerciale qui en découlent concernent également l’industrie agroalimentaire. Cela permet de rester compétitif et d’anticiper les besoins de ses partenaires.

Réaliser les procédures douanières simplement pour les imports/exports

Dans un registre différent, les procédures douanières relatives aux échanges internationaux sont souvent lourdes. Transitaires, industriels ou sociétés d’import/export peuvent se tourner vers des progiciels conformes à ce type de déclaration. La nomenclature douanière est prise en charge par ce type d’ERP pour garantir une parfaite traçabilité des achats et des ventes tout en remplissant les obligations légales. L’ERP s’adapte aussi à différents régimes économiques, ainsi qu’aux spécificités des déclarations Delta.